Racines et Familles

Dans les registres de décès, des âges parfois très approximatifs

Sous l’ancien régime, il est très fréquent de trouver dans les actes de décès un âge approximatif. Parfois, le défunt peut même être vieilli de 20 ans ! Que ce soit lorsque le décès était déclaré par un parent, ou plus encore, si c’était par un voisin ou quelqu’un un peu éloigné du défunt.  

Ici, l’acte de décès de Louis Le Mée, laboureur âgé « d’environ 87 ans » (83 en réalité) à Planguenoual (Côtes d’Armor), hameau de Treutran, le 10 février 1729. 

Archives des Côtes d’Armor, Planguenoual, BMS 1726-1746, p.47/377

#racines #genealogie #genealogy #généalogiste #arbregenealogique #bretagne #cotesdarmor #bzh 

Imprimer
Email
Facebook
Pinterest
LinkedIn
WhatsApp
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *