Racines et Familles

Pourquoi Pierre Le Chevallier ne voulait-il pas que sa fille épouse Pierre Cosnefroy ?

Pourquoi Pierre François Le Chevallier ne voulait-il pas que sa fille Suzanne épouse Pierre Cosnefroy ? 

On ne le saura jamais, mais le motif ne devait pas être si grave, puisque suite à l’entremise du juge du paix, Pierre Le Chevallier finit par donner son consentement un mois plus tard. 

L’officier d’état-civil nous raconte tout cela dans le registre des publications de mariage de Fierville-les-Mines (50) de 1793 :

« L’opposition qui m’a été faite à l’acte de mariage de Suzanne LE CHEVALIER de la réquisition de Pierre François LE CHEVALIER père par François MALHERBE en date du 4 octobre dernier. Ledit exploit n’a eu aucun effet. Les parties ont réfléchi et ne se sont point portés en justice. Le juge de paix de Barneville s’étant trouvé par hasard chez LE CHEVALIER le 10 de novembre a concilié les parties, a obtenu le consentement dudit LE CHEVALLIER par écrit et a fait l’arrangement dont voici teneur que les parties ont réciproquement signé pour leur servir de main levée lequel arrangement est annexé au présent registre […] nous certifions avoir concilié les parties et obtenu le consentement dudit LE CHEVALLIER, lequel nous a déclaré qu’il consent que ledit Pierre COSNEFROY épouse Suzanne LE CHEVALLIER sa fille ». 

Archives de la Manche, Fierville-les-Mines, 1792,-An X, E15, p.18/86

#racines #famille #genealogie #manche #normandie #mariage

Imprimer
Email
Facebook
Pinterest
LinkedIn
WhatsApp
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *